Le nom des créations Frénéthik

Le caractère unique et engagé des créations Frénéthik m’a poussée à leur trouver des noms qui racontent une histoire.
Frénéthik mettant un point d’honneur à valoriser une mode sans souffrance animale, les noms sélectionnés pour incarner ses créations ont naturellement été choisis dans ce sens.
Ce sont des histoires tristes mais il me semble important et légitime de souligner certains faits et certaines réalités dans le but d’être juste.
Les informations écrites ci-dessous sont le résultats de recherche et la plupart du temps je rajouterais un lien web vers une de mes sources.
Bonne lecture !

La Collection Loup

 

La Collection LOUP est un hommage à ce magnifique animal dont les histoires nous suivent depuis notre enfance.
Dans ces contes, il est parfois docile, parfois féroce. Il est autant adulé qu’il est détesté.
Quoiqu’il en soit, le loup ne laisse personne indifférent.

Le Loup est un animal sauvage. Il a une réputation de prédateur qui fait souvent débat néanmoins, il  a  toute sa place sur notre territoire. Il mérite d’être protégé car le loup fait partie d’un équilibre dans la biodiversité.
C’est un animal qui vit dans une meute répondant à ses propres codes.
La vie sociale du loup est riche et vraiment captivante !

La Collection Quokka

 

Le quokka est un petit marsupial vivant en Australie. Herbivore et plutôt actif la nuit, il vit en groupe.

Ce petit animal très peu connu en Europe, car il habite uniquement en Australie, est une espèce menacée et protégée en raison de la réduction de son territoire. Il est réputé comme étant l’animal le plus heureux du monde par les Australiens en raison du sourire qu’il affiche naturellement.

J’ai découvert ce sympathique petit animal au moment des incendies qui ont détruit une grande partie de la faune et de la flore sauvage en Australie. Cette Collection Quokka a pour objectif de mettre en lumière un animal peu commun !

La Collection Baby

 

Eléphante d’Asie, Baby a été arrachée en 1985 à sa famille. Baby est déplacée de ville en ville dans une boîte qui lui sert de maison par un cirque.

Les besoins de Baby sont à la hauteur de sa grande taille et de son grand coeur.
Dans son milieu naturel, l’éléphant parcourt beaucoup de kilomètres par jour à la recherche de son alimentation.
Il aime particulièrement les bains de boue et créer de vrais liens sociaux avec ses congénères.
Les éléphants veillent les uns sur les autres.

Je me suis déjà rendu dans une ménagerie de cirque pour pouvoir faire des photos de leur conditions de « vie ». Enclos à peine plus large qu’eux, chaîne aux pattes, sur le bitume. Les éléphants balancent leur tête de droite à gauche, c’est ce qu’on appel de la stéréotypie, et reflètent un vrai mal être..

Article ONE VOICE

 » Lorsque je regarde dans les yeux d’un animal, je ne vois pas un animal je vois un être vivant, je vois un ami, je sens une âme. »

Anthony Douglas Williams

La Collection JON

 

Jon est le prénom d’un lion, retiré par One Voice au cirque qui l’exploitait depuis de nombreuses années, en France. En plus de souffrir de malnutrition, Jon a subit de nombreuses mutilations (dégriffé, dents coupées jusqu’à la pulpe…)
Voici un extrait tiré de la page de One Voice sur ses premiers pas en dehors de l’enfer du cirque :

PREMIERS PAS DANS UN FUTUR CONFORTABLE

À l’arrivée chez notre partenaire, au refuge Tonga terre d’accueil, Jon, engourdi par le trajet, entre enfin dans son enclos. Le sol est mou sous ses pattes, quelle douceur ! Son regard, étonné mais encore craintif, fend le cœur.

Une auge d’eau est à sa disposition. Mais il ne connaît pas cet objet, et le renverse. Ses pattes « grattent » et semblent vouloir déplacer l’objet, sans succès. Aucun bruit de griffe n’est audible. Soudain nous comprenons : il a été dégriffé !

C’est alors qu’il baisse la tête et prend l’auge dans sa gueule : des crissements stridents s’en échappent tant il mord fort. Ces sons reflètent son martyre. Il n’a plus de canines : toutes ses dents ont été meulées jusqu’à la pulpe. Ce furent ses premiers gestes en sortant de la cage de transport : chercher à se soulager de cette douleur lancinante.

 

La Collection Femke

 

Femke était le prénom d’un dauphin de 39 ans, captive du Parc Astérix jusqu’en février 2021.
Suite à l’annonce de la fermeture progressive des delphinariums en France, le parc a décidé de transférer les dauphins dans plusieurs autres parcs.
Malheureusement, Femke qui était atteinte de la maladie de Cushing (concerne le système endocrinien) depuis plusieurs années a finalement été euthanasiée.

Voici un article de ONE VOICE en date du 1er février 2021.

La Collection MISCHA

 

Mischa était un ours brun, utilisé pour des spectacles itinérants en France.
L’ours est un animal sauvage solitaire et particulièrement sensible à sa tranquillité.
Dans le cas de Mischa, la tranquillité a été complètement oubliée puisqu’on attendait de lui qu’il fasse le clown…
Mischa est décédé en novembre 2019. La conséquence d’une vie d’esclave. Il présentait de nombreuses tumeurs, notamment au cerveau, et son état général était tel qu’il ne s’est jamais réveillé de l’anesthésie qui devait lui permettre une opération.

Lien article Consoglobe 

La Collection HERCULE

 

Hercule était le prénom d’un sanglier domestiqué.
Mr Martin, habitant de Seine et marne l’avait récupéré à 10 mois et l’avait apprivoisé. C’était un sanglier habitué aux humains, vivant sur un domaine privé.
En décembre 2019, des chasseurs se sont introduits sur le domaine de Mr Martin. Hercule s’est approché d’eux par curiosité sans doute et l’un des chasseurs l’a abattu à bout portant.
L’affaire a été beaucoup médiatisée en ce début d’année 2021.
Il est vrai que la domestication d’un animal sauvage est interdite. Néanmoins, Mr Martin prenait soin de cet animal comme nous le faisons avec nos chiens/chats. Il avait beaucoup d’affection pour lui et la réaction du chasseur est malgré tout totalement injustifiée.
La plainte déposée n’a pas donné suite, l’affaire a été classée. Pour se justifier, le chasseur dit avoir eu peur.
Si le sujet vous intéresse, voici un article de Ouest France.

A titre personnelle cette histoire m’a profondément émue et j’avais très envie de rendre un hommage à Hercule le sanglier.

La Collection OLAF

 

Ours polaire de 30ans, séquestré par le parc animalier de Amnéville depuis 1999. Olaf est décédé en juillet 2018 suite à une insuffisance rénale et cardiaque. .

Ours polaire ou Ursus maritimus pour « ours de mer » est un nageur hors pair. Grand prédateur, adapté à une vie sur la banquise et dans les eaux glacées de l’arctique.

Malgré cela, Olaf ainsi que d’autres ours polaires, sont retenus captifs en parc animalier, loin de l’environnement adapté et spécifique à leur espèce.

La Collection KISKA

 

UN HOMMAGE AUX MAMMIFÈRES MARINS PRISIONNIERS DES PARCS AQUATIQUES

Kiska est une orque de plus de 40 ans, retenu captive au Marineland en Ontario au Canada. Arrachée à sa vie d’animal sauvage et libre en 1979 en Islande sa vie est parsemée de tragédies. Entre autre la perte de 5 de ses petits. Des deuils qu’elle a dû porter les uns après les autres.
Depuis 2011, Kiska est seule car tous les autres orques sont soit décédés soit transférés dans d’autres parcs aquatiques.
Rappelons que les orques sont des mammifères marins sociaux. Ils vivent en famille, chassent en famille et veillent les uns sur les autres.  La communication au sein du groupe social est très importante.
L’enfer dans lequel Kiska doit vivre est vraiment terrible. Les vidéos diffusées ces derniers mois (faites par un ancien employé du parc mais aussi par des militants de la cause animale) montrent KISKA dans une grande détresse psychique. Elle cogne volontairement sa tête et son corps contre les parois de son bassin !! Un appel à l’aide déchirant…
Que pouvons-nous faire ?

En parler autour de nous, sensibiliser les personnes qui nous entoure sur la réalité de ces parcs aquatiques, soutenir des associations de protection animale.

Ne les oublions pas, ces innocents n’ont rien à faire en prison !!

Info ICI sur le site de One Voice

La Collection L’Araignée

 

L’Araignée est le nom qui avait été donné à un des plus vieux cerfs de la forêt de Laigue dans l’Oise.
Abattu le 16 octobre 2021 par des chasseurs, en pleine saison du brame, cet animal qui ne méritait pas de mourir sous les balles d’humains, faisait le bonheur des photographes animaliers.
Un autre grand cerf avait été abattu la semaine précédente. Baptisé L’Equerre, il était aussi un des joyaux de la nature.
Une actualité qui m’a beaucoup remuée, c’est la raison pour laquelle j’ai souhaité dédicacer une des créations Frénéthik à ces êtres ♥

Voici le lien vers l’article trouvé chez 30millions d’amis sur le sujet.

La Collection inouk


Inouk est une jeune orque du delphinarium Marineland, née en captivité.
A tout juste 20 ans, Inouk est une orque en grande souffrance. Un des signe de son tourment : sa nageoire dorsale complètement affaissée.

Inouk est un grand cétacé, doté d’une intelligence certaine.
Ces animaux marins possèdent des liens sociaux très élaborés et parcourent de grandes distances sous l’eau. Dans les delphinariums, leur environnement se limite à un triste bocal, une prison où Inouk (et bien d’autres) déclarent des signes de stéréotypies..

 

* Les photos ont été prises sur des banques d’images gratuites libres de droits.

 

fr_FRFrench